deKinder/VoirQuŽbecdeKinder

 VOIR L'HISTOIRE DU QUEBEC AUTREMENT

 Louis de Kinder

 

    En Žtudiant l'histoire du Canada, du temps qu'il s'appellait la Nouvelle-France, je suis venu ˆ la conclusion que ce qui se nomme la Guerre de la Conqute, n'a pas dŽbutŽ comme tel. La querelle a dŽbutŽ lorsque le ministre en 1749, BrulŽ de nom, supposait que le traitŽ d'Aix-La-Chapelle, qu'on venait de signer, annulait celui d'Utrecht signŽ en 1713. BrulŽ ordonna donc la militarisation de la vallŽe de l'Ohio, ce qui Žtait expressement interdit par le traitŽ de 1713.

   D'autre part, le mme ministre dŽsigna un Canadien pour tre gouverneur gŽnŽral de la Nouvelle-France. Cela pouvait tre une simple erreur de sa part, car les Canadiens avaient fort peu de poids ˆ la cour de Versailles

   Donc la guerre a ŽclatŽ entre la France et l'Angleterre, non pas ˆ cause de conflits purement locaux en AmŽrique, mais suite ˆ une dŽcision formelle du ministre franais.

    Le roi muta BrulŽ aux affaires Žtrangres, et nomma Machault d'Arnouville ministre de la marine et des colonies en 1754. Cet homme Žtait rŽputŽ pacifiste, mais se prouva tre le meilleur ministre depuis les Colbert.

    En apprenant que les Anglais armaient une flotte de guerre pour transporter une armŽe de 2000 soldats d'Žlite en AmŽrique, Machault rŽunit tous les vaisseaux dont il disposait et envoya ˆ QuŽbec 4000 soldats de l'armŽe de terre sous le gŽnŽal Dieskau.

    Vaudreuil arriva ˆ QuŽbec ˆ bord du mme convoi, avec un plan pour envahir la province de New York et Žliminer ainsi tout danger pour le Canada.

   Malheureusement, l'armŽe francaise portait dŽˆ les sympt™mes qui ont conduit a Rossbach en 1757 et aux plaines d'Abraham en 1759. Dieskau loupa sa campagne et se fit blesser et capturer, mais son armŽe se retira en bon ordre, laissant une armŽe d'invasion terrorisŽe et clouŽe dans ses retranchements pendant deux ans.

    L'annŽe suivante la guerre Žtant dŽclarŽe, Machault envoya un nouveau convoi de renforts ˆ QuŽbec et Louisbourg. Un nouvel Žtat-major dirigŽ par Montcalm Žtait ˆ bord. Cet homme s'objecta aux plans de Vaudreuil ds son arrivŽe, rŽalisant quelques siges sans achever aucune campagne. 

    Le mal franais entra”na la chute de Machault, son remplacement par des individus moins compŽtents, ce qui, ajoutŽ aux succs pyrrhiques de Montcalm et sa dŽfaite absurde et fatale en 1759 conduisit au traitŽ de Paris en 1763, o la France dŽcida d'Žchanger le Canada pour la Martinique. On expliqua que la population Canadienne Žtait insuffisante pour dŽfendre son vaste territoire amŽricain, pourtant elle avait suffi pour repousser et menacer les Anglais pendant six annŽes de guerre et ne cŽda les armes qu'aprs une suite extraordinaire de mŽsaventures parfaitement Žvitables.

   L'Žtourderie du jeune roi Louis XVI fit que les colonies anglaises devinrent indŽpendantes gr‰ce ˆ la victoire d'une armŽe francaise plus nombreuse que ce que la France n'avait jamais envoyŽ au Canada, et protŽgŽe par une flotte suffisante pour neutraliser une flotte anglaise prŽsente.

   Donc c'est par btise que le Canada est devenu anglais.

 

Voir QuŽbec autrement Louis de Kinder  2   mars 16, 2008   12:17